Bienvenue sur le site de notre Fédération!

Le secrétaire général, Patrick DEL GRANDE

Edito

Après plusieurs mois de rebondissements, il est de temps de vous faire un résumé de la situation dans la branche du Bâtiment. Tout a commencé avec une opposition à la nouvelle convention collective des ouvriers par deux organisations syndicales. Cette action a eu pour conséquence de rétablir les anciennes conventions collectives des ouvriers et de supprimer les spécificités régionales.

Peu de temps après, ce fut au tour de l’accord CPPNI de l’organisation patronale majoritaire, signé par notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC, de subir le même sort. Toutefois, cette action comportait une petite subtilité. En effet, après cette nouvelle opposition, une partie restreinte des partenaires sociaux du Bâtiment, dont l’organisation patronale minoritaire, ont entrepris la négociation d’un nouvel accord CPPNI. Comme notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC est signataire du premier accord CPPNI, nous avons été contraints et forcés de lancer une procédure d’annulation du deuxième, puisqu’il va à l’encontre du fonctionnement du dialogue social.

Après deux oppositions coup sur coup et un accord négocié en catimini, le climat a continué à se dégradé entre les partenaires sociaux. Mauvais timing, puisqu’au même moment s’ouvrait la négociation du projet d’accord interbranches sur le financement de la formation professionnelle dans le BTP.

Les enjeux de cette négociation sont très importants, puisque la loi Avenir nous oblige à réorganiser en profondeur les mécanismes de financement de la formation professionnelle initiale et continue (OPCO Construction, CCCA-BTP). Malgré l’importance, notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC constate que les multiples procédures ont fortement entamé la capacité des partenaires sociaux à négocier tous ensemble pour le bien des salariés de la branche.

Pour parfaire le tableau, certains partenaires sociaux ont tenté d’exclure notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC de l’Apnab. En réaction, la justice a été saisie pour faire annuler cette décision et celle-ci nous a donné raison. Je déplore cet état de fait, mais notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC continuera à se défendre tant que les décisions prises au sein de l’Apnab seront contraires à l’accord fondateur et à la décision de justice du 11 avril 2019.

Malgré les nombreuses procédures en cours, notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC reste responsable en étant force de proposition dans l’objectif de rétablir un dialogue social dans la branche du Bâtiment !

Notre Président,
Patrick DEL GRANDE
 
 
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.batimattp-cftc.fr | Mentions légales